news

Combien coûte un toro de corrida ?

Les aficionados de la tauromachie savent bien que la valeur d’un toro de corrida ne se mesure pas seulement à son prix, mais aussi à sa bravoure, son pedigree et sa capacité à offrir un spectacle mémorable. Néanmoins, il est intéressant de se pencher sur les chiffres et de comprendre combien peut coûter un toro de combat.

Prix des toros de combat

Le prix d’un taureau de combat peut varier considérablement. En général, il se négocie en moyenne au alentour de 13 000€. Certaines ganaderías, comme Jandilla, proposent des toros dans une fourchette de prix allant de 7 000 à 18 000 euros. Ces variations dépendent principalement de la qualité, de la réputation de l’élevage, et du potentiel du taureau à offrir un spectacle exceptionnel.

Les meilleurs toros

Les taureaux les plus prisés, souvent issus des meilleures lignées et ayant démontré un potentiel de bravoure et d’endurance, sont vendus aux alentours de 15 000 euros. Ces taureaux représentent le sommet de la sélection et sont très recherchés pour les grandes corridas.

Coût d’élevage d’un taureau

Élever un taureau de quatre ans coûte environ 3 500 euros, selon André Viard, un expert en tauromachie. Ce coût inclut la nourriture, les soins vétérinaires, et l’entretien général nécessaire pour préparer le taureau à la corrida.

Différences entre France et Espagne

Les taureaux de race Brave élevés en France se vendent entre 1 200 et 4 000 euros, en fonction de leur âge et de la renommée de leur ganaderia. Ces prix sont souvent à peine suffisants pour couvrir les frais d’élevage. En revanche, les toros élevés en Espagne peuvent rapporter 2 à 3 fois plus, voire jusqu’à 10 fois plus pour les élevages d’exception. Cela s’explique par la longue tradition taurine espagnole et la plus grande valorisation des lignées prestigieuses.

  La Feria de Nîmes 2021 de Pentecôte aura-t-elle lieu ?

Grace d’un toro

Si un taureau est gracié par le président de l’arène, il ne participera plus jamais à une corrida. Cependant, cette grace peut s’avérer extrêmement bénéfique pour l’éleveur. Le taureau, désormais quasi déifié, assure à l’éleveur une renommée et des revenus accrus grâce à sa notoriété. Il devient également “semental”, reproducteur dans sa ganaderia.

Les élevages les plus prestigieux

Certaines ganaderías se distinguent par des prix particulièrement élevés. Par exemple, une corrida de Miura (Miurada) peut coûter jusqu’à 84 000 euros, soit environ 14 000€ par taureau. De son côté, Garcigrande, une autre ganadería réputée, affiche des prix atteignant 54 000 euros pour l’ensemble d’une corrida.

L’importance de l’encaste

Le terme « encaste » est souvent utilisé pour parler des taureaux de combat. Il se réfère à la lignée héréditaire et à la sélection rigoureuse des toros pour la corrida. Un bon encaste signifie un toro de qualité, bien sélectionné pour ses traits de bravoure et son comportement en arène.

Le prix d’un toro de corrida dépend de nombreux facteurs, incluant sa lignée, sa bravoure, et la réputation de son élevage. Les coûts d’élevage sont élevés et peuvent rarement être couverts par la vente en France, contrairement à l’Espagne où la tradition taurine permet des revenus beaucoup plus importants. Les élevages prestigieux peuvent demander des sommes considérables, mais un taureau gracié peut représenter un véritable trésor pour l’éleveur, tant en termes de prestige que de revenus futurs. La complexité et la richesse de la tauromachie se reflètent ainsi non seulement dans l’arène, mais aussi dans l’économie de l’élevage des taureaux de combat.

  Musique Bodéga : Quelle playlist écouter pendant la Féria de Nîmes ?
Commentaires fermés sur Combien coûte un toro de corrida ?